Clap de fin pour les smartphones BlackBerry ?

Publié par le

Le Blackberry est un téléphone ancré dans la culture populaire. Tout le monde connait la marque et son image associée aux professionnels. Pourtant, les ventes s’érodent depuis plusieurs années et un nouveau coup dur pourrait empirer les choses : la fin de la licence avec TCL, qui n’est autre que l’entreprise chinoise qui se chargeait de la fabrication des smartphones.

Une date fixée au 31 août 2020

C’est par le biais d’un communiqué publié sur Twitter que BlackBerry a annoncé la mauvaise nouvelle. On peut y lire que la licence octroyée à l’entreprise TCL en 2016 pour tenter de relancer les ventes ne sera finalement pas reconduite.

L’échéance est proche puisque la date est fixée au 31 août 2020. En parallèle, BlackBerry n’a fait aucune annonce concernant une éventuelle licence octroyée à un autre fabricant, ce qui est peur assurant pour l’avenir de la marque.

Pour les utilisateurs qui possèdent un téléphone concerné par ce partenariat, le support client et la prise en charge des garanties seront conservés jusqu’au 31 août 2022. Cela correspond, pour la réglementation européenne, à la durée exacte de la garantie légale de conformité si on décide d’acheter un dernier téléphone BlackBerry (par nostalgie) juste avant la fin de l’été.

Une situation compliquée pour BlackBerry

Auparavant très prisés par les professionnels pour les fonctionnalités qu’ils offraient (sécurité, lecture des mails, clavier physique…), les téléphones de la firme Canadienne ont connu un grand succès dans les années 2000.

Puis Apple est notamment arrivée sur le marché avec l’iPhone, ce qui a créé un véritable tremblement de terre dans le petit monde des fabricants de téléphones.

Par la suite, les ventes de BlackBerry ont progressivement chuté. Comme le rappelle BusinessInsider, la marque a vendu autour des 200 000 téléphones équipés de son propre système d’exploitation en 2017 quand les autres poids lourds du secteur (Apple, Samsung..) parvenaient à en écouler des millions.

Avant de confier les rennes de la production à TCL, la marque avait déjà tenté de se relancer plusieurs fois. Abandonnant par exemple le clavier physique qui avait fait son succès pour un smartphone entièrement tactile avec le Z10 en 2013. Mais cela n’aura pas été suffisant.

Même la messagerie BBM pour les particuliers avait cessé de fonctionner en 2019, la concurrence avec Telegram, Facebook Messenger, Snapchat ou encore What’s App étant trop forte.

Nous verrons dans les semaines qui viennent ce qu’il adviendra des smartphones BlackBerry, mais ils risquent de disparaître définitivement. La firme préférant se concentrer depuis plusieurs années maintenant sur la conception de logiciels sécurisés.

Laisser un commentaire