WhatsApp : plus de 2 milliards d’utilisateurs pour l’application de messagerie

Publié par le

WhatsApp est une application de messagerie qui a connu un véritable essor ces dernières années. Rachetée par Facebook en 2014, elle compte aujourd’hui 2 milliards d’utilisateurs à travers le monde.

Une messagerie toujours plus populaire

C’est dans un billet de blog que WhatsApp a annoncé la nouvelle : plus de deux milliards de personnes utilisent désormais l’application de messagerie. Lancée en 2009, elle devance donc l’ensemble de ses concurrents, y compris Messenger qui appartient également à Facebook.

Car depuis 2014, WhatsApp est entre les mains du géant américain créé par Mark Zuckerberg. L’opération financière avait été conclue pour 19 milliards de dollars.

La messagerie se félicite ainsi de permettre aux gens de rester en contact, peu importe où ils se trouvent dans le monde et que cela leur permet de « partager les moments importants de leur vie« .

L’application a en effet révolutionné les communications en permettant à des personnes d’échanger partout en possédant simplement une connexion internet (texte, audio et vidéo). Elle permet en effet d’éviter les frais importants liés à l’envoi d’un sms ou d’un appel via le réseau cellulaire lorsque les correspondants ne se situent pas dans le même pays.

WhatsApp fait de la confidentialité une priorité

Dans l’annonce, la messagerie annonce mettre la priorité sur la sécurité et la confidentialité des conversations. On peut notamment y lire les informations suivantes :

Les messages sont uniquement conservés sur votre téléphone, et personne ne peut ni lire ces derniers ni écouter vos appels, pas même nous. Vos conversations privées restent entre vous.

Blog officiel WhatsApp

Pour rendre les choses plus concrètes, le groupe n’hésite pas à évoquer que « ce chiffrement sophistiqué agit comme un cadenas numérique inviolable« .

Si WhatsApp insiste autant sur la sécurité des données, c’est que ce sujet est aujourd’hui au coeur de nos préoccupations. L’année dernière, la messagerie avait également été victime d’une faille importante qui permettait d’installer un logiciel espion à distance en appelant des utilisateurs depuis l’application.

Laisser un commentaire